Articles

Affichage des articles du décembre, 2008

La guerre des boutons

Image
Un collègue m'a dit un jour qu'il ne savait pas si la communauté académique, comme l'est en théorie la science politique, produisait ou attirait les tarés. Sa réponse mesurée : "Sans doute les deux".
Depuis fin août, une polémique (?) plus ou moins virulente a occupé une partie de mes collègues, d'abord en nombre limité, puis de façon publique, voire dernièrement institutionnelle. Le nœud de l'affaire ? Un e-mail d'abord privé envoyé par un politiste A à un autre politiste B pour dénoncer ses interventions dans les médias comme déshonorant son titre d'universitaire et sa discipline d'origine. Même si je partage souvent les mêmes agacements que A à l'égard de collègues qui débitent des généralités, voire de fausses assertions, dans les médias, il me semble que la réaction est en elle-même ridicule, sans parler des termes employés qui, par quelque côté que l'on prenne le texte, sont injurieux.
A partir de là, tout part en vrille. Le politi…

80's

Je me demande ce qui nourrit ces plongées nostalgiques et désenchantées dans les années 1980. L'article de Libération relatif au film de Marion Vernoux, "Rien dans les poches", traduit d'ailleurs une partie de l'état d'esprit de l'époque. Et on trouve décidément de délicieuses "madeleines" (ou vieilleries...) sur internet.

The Pale Fountains - Jean's Not Happening[via FoxyTunes / The Pale Fountains]

The Chameleons - Perfume Garden[via FoxyTunes / The Chameleons]

The Woodentops - Well, Well, Well[via FoxyTunes / The Woodentops]

Post It (3)

Période chargée : fin de semestre, remise de manuscrit, thèses en pagaille... Il faudra d'ailleurs sans doute réfléchir collectivement sur ce dernier point au timing actuel des soutenances de thèses et aux conditions d'évaluation qui en découlent. Sur les 10 derniers jours, j'aurai participé à trois soutenances, les thèses elles-mêmes m'étant parvenues entre 10 jours et un mois avant la réunion du jury (le délai "légal" est normalement de 2 mois). Je ne blâme pas particulièrement les thésards (quoique...), chacun ayant toujours des raisons objectives et légitimes à opposer pour ces envois tardifs. Reste que l'évaluation en est tronquée, trop souvent générale et ramenée aux attentes des membres du jury plutôt qu'à une véritable critique interne d'un texte dans lequel on ne peut "entrer" que de façon rapide et superficielle.
Dans l'intervalle, j'ai quand même réussi à sortir du bois académique pour quelques prises de position/parti…