Articles

Les politiques du pire

Image
Il est temps de reprendre le fil.
La campagne électorale était déjà originale, inquiétante et peu reluisante avant le premier tour, mais la dynamique a encore changé depuis dimanche dernier. Il faut saluer au passage la précision de sondages qui se trompent moins qu'on le dit et qui ont fourni des estimations fiables à l'occasion d'un scrutin compliqué par le nombre élevé d'indécis et une dynamique de polarisation plus volatile en raison de la crise des grands partis de gouvernement.
Je reste cependant sidéré par la teneur prise par la campagne depuis dimanche. Un bon nombre de responsables politiques jouent aux apprentis-sorciers et mettent en balance candidats, institutions, principes sans le moindre sens des responsabilités. La palme revient pour beaucoup de commentateurs à Jean-Luc Mélenchon (et je susi assez d'accord...). J'ai publié ici, après l'élection de Barack Obama en 2008, la vidéo du "concession speech" de John McCain, un discours qu…

Battre la campagne

Image
Je réalise quelques promesses et réactive ce blog. On va commencer par nourrir la bande-son avant de battre la campagne...





Un élan de sympathie

Image

Dépression au-dessus d'un jardin anglais

Image
On dit qu'il ne faut pas écrire sous le coup de la colère... Et quand s'y ajoute la tristesse ?
Le vote britannique favorable au "Leave" lors du référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'Union Européenne (UE) m'a déprimé comme la plupart des réactions qui ont suivi. Il faudra sans doute beaucoup de temps pour comprendre les ressorts d'une telle décision collective et pour en mesurer les conséquences (que ce soit d'ailleurs pour identifier ce qui va se jouer lors la procédure de sortie comme pour en saisir les effets concrets pour l'UE comme pour la Grande-Bretagne). J'ai juste envie de pointer pour aujourd'hui quelques éléments qui me paraissent importants comme politiste, citoyen et anglophile.
Il me semble que ce référendum marque d'abord la défaite des élites politiques de tous bords et de toutes nations ou niveaux de gouvernement. Une prime à David Cameron, qui s'est lancé dans une fuite en avant motivée par la crai…

23:17

Image

L'électeur médian est un con qui ne dit pas son nom

Image
La politique aujourd'hui... Des campagnes électorales qui commencent plus d'un an avant l'échéance formelle... Des partis qui se délitent... Des leaders souvent autoproclamés qui se déchirent... Des controverses illisibles, souvent factices et qui rejouent des débats anciens... Qui a parlé de fatigue démocratique ?
La gauche française, tiens. Nouveau psychodrame. Aubry qui se rallie aux frondeurs en signant un réquisitoire violent contre le gouvernement sur l'air du "Trop, c'est trop !" dans Le Monde daté du 24 février 2016 (texte disponible également ici). Réponse violente du Premier ministre, Manuel Valls, et de ses alliés avec les refrains de toujours : "gauche réelle vs gauche idéale", "gouvernement vs opposition", "Clémenceau vs Jaurès"... Ce serait bien à ce propos que l'on laisse Jaurès tranquille, merci...
Il y a toujours évidemment plusieurs grilles de lecture à cette crise interne à la gauche. L'une des plu…

Back ! Soon...

Image